• 6 Août 2016 

    Les Lacs de Fenêtre (45.883796, 7.142405)

     

    Nous avions rendez-vous sur le parking au lieu-dit l’Hospitalet, dans une de ces belles vallées des Alpes suisses. Trois autres amateurs de photo et de montagne attendaient le coach. Cela promettait d’être un stage fantastique et un grand moment de partage.

    Nous fîmes connaissance, échangions quelques mots et parlions du programme. Une montée aux Lacs de Fenêtre, ponctuée de conseils sur les prises de vue en montagne, quelques exercices et une nuit en bivouac avant de redescendre par le col du Grand Saint Bernard à la frontière italienne.

    Nous nous sommes mis en route, le chemin longeait une paroi abrupte puis s’engouffrait dans une petite vallée, quelques lacets plus haut nous posions les sacs pour une petite pause improvisée, notre coach ayant oublié du matériel dans sa voiture. Le sac dont le poids ne m’était pas habituel (près de 20 kg) changeait quelque peu les paramètres de la randonnée.

     

    Le temps était bien ensoleillé mais pas trop chaud, l’ambiance alpine était au rendez-vous. Nous reprenions l’ascension avant de s’arrêter pique-niquer sous l’œil curieux d’une marmotte et de son marmotton dressés sur leurs pattes arrière, fixant nos faits et gestes.

     

    Un premier petit lac sur l’itinéraire nous permit de nous entraîner à la douceur des poses longues.

    Puis déjà les heures chaudes de l’après-midi cognaient sur nos épaules.

    Nous arrivâmes au Col des Chevaux avant de redescendre sur l’autre versant vers les fameux Lacs de Fenêtre. Malgré un vent froid qui s’était levé, le spectacle était fabuleux.

    La fatigue et le poids des sacs commençaient à peser sur les épaules. Puis enfin les berges de ces trois lacs, perchés à quelques 2500m d’altitude.

    Nous avons posé nos tentes et sommes partis en reconnaissance, mais soudain un vent froid et un brouillard épais nous ont assiégés, impossible de repérer quoique ce soit.

    Nous prîmes alors la décision de manger notre casse-croûte et d’aller nous coucher tôt pour tenter une photo de voie lactée.

    Réveil à 4h, le ciel paraissait assez dégagé. On prépara le matériel et parti au bord du lac pour constater avec agacement que notre brouillard était toujours aux aguets et qu’il envahissait à nouveau le ciel. Donc rappé pour le ciel étoilé et les belles nébuleuses, mais notre coach toujours optimiste nous assurait qu’au lever du jour, ce maudit brouillard allait disparaître voir même, se terrer dans les vallées et souligner les sommets dressés en face de nous pour nous offrir un panorama des plus éclatants.

    L’attente fut peut-être longue je ne me rappelle plus avoir vu le temps passer, en montagne dans ces moments de contemplation, mon esprit se perd et le temps s’arrête.

    Le jour se levait tranquillement et une palette de couleur presque irréelle vint caresser les cimes des sommets qui se reflétaient dans le lac. Nos boîtiers chauffaient sous nos doigts qui stressaient le déclencheur, l’excitation laissait place à l’émerveillement. Le panorama était magnifique.

    Et enfin le soleil s’accrocha aux sommets, le Mont Dolent, Les Aiguilles Rouges du Dolent, l’Aiguille de Talèfre, au loin l’envers des Grandes Jorasses. Tous ces noms qui font rêver.

    Après un début de matinée aussi savoureux, il était temps de ranger le bivouac et de quitter les lieux non sans avoir admiré une dernière fois ce cadre grandiose, avec une pointe de nostalgie.

    Nous reprîmes la marche en direction d’un col qui nous conduisit en Italie, la randonnée nous emmena au col du Grand Saint Bernard, et la descente fut longue jusqu’au parking, peut-être parce que nous devinions la fin du voyage et que nous ne voulions pas que cela se termine.

    Ce stage fut l’occasion de rencontres fantastiques, la découverte d’un endroit superbe comme il y en a tant en montagne et d’un partage de connaissances et d’émotions.

    Un souvenir inoubliable.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :