• 3 juin 2017

     

    Parmi la faune alpine – Parc de Merlet  (45.908169, 6.821503)

     

    Devenue un balade presque habituelle tant le lieu est magnifiquement situé et la promenade est agréable. C’est un havre de paix pour la faune alpine.

    Je suis habituellement peu attiré par les zoos et parcs animaliers, car trop souvent le bien-être animal est peu perceptible. Je ne vois que trop souvent dans ces zoos, des enclos exigus, des animaux tristes et passifs, des tonnes de spectateurs violant la quiétude de ces locataires. Une bête sauvage doit pouvoir s’épanouir dans un vaste environnement, et j’ai besoin de les savoir serins pour apprécier les observer.

     - Photo :  Martin Jeanmonod -

    Parc de Merlet

     

    Ici, l’ambiance est parfaite. Surplombant le village des Houches, non loin de Chamonix, à 1500 mètres d’altitude et sur 21 hectares, environ 80 animaux s’épanouissent dans une ambiance montagnarde. Plusieurs sentiers traversent le parc et permettent d’aller à la rencontre des animaux. Bouquetins, chamois, mouflons, marmottes, daims, lamas ou encore cerfs Sika vivent et partagent les différents espaces du parc. Il est assez aisé d’admirer les animaux tout en respectant leurs paisibles activités.

     

    Parc de Merlet

     

    J’ai donc beaucoup de plaisir d’emmener ma petite famille dans cet endroit.

    Après avoir passé les grilles du parc, la cabane où l’on achète les tickets, et avoir discuté quelques minutes avec le personnel du parc toujours passionné et passionnant, nous commençons la promenade.

    Plusieurs itinéraires sont possibles, de longueur et dénivelé différents. Nous avons décidé ce jour-là, d’emprunter le sentier qui grimpe sur le haut du parc.

    Les lamas nous accueillent, grosse toison laineuse, l’air faussement hautin, ils sont là comme les gardiens du parc.

    Parc de Merlet

     

    Ensuite quelques jeunes bouquetins jouent aux équilibristes !

    Le sentier nous emmène dans une forêt d’épicéas clairsemée. Chamois, daims, cerfs Sika se partagent ces lieux, tantôt broutant quelques brins d’herbe, tantôt faisant une petite sieste à l’ombre des conifères.

     

    Parc de Merlet

    Parc de Merlet

    Parc de Merlet

    Parc de Merlet

     

    Le chemin redescend vers l’altiport, une grande étendue de gazon alpin qui servait autrefois à accueillir les aéroplanes. Aujourd’hui ce pâturage fait le bonheur des chamois, petits et grands profitent des jeunes poussent d’herbe tendres.

     

    Parc de Merlet

     

    En bordure de ce sentier, se dresse un grand talus rocailleux dans lequel quelques marmottes jouent, se prélassent au soleil et creusent leurs terriers caractéristiques des grandes pentes pierreuses alpines.

    Non loin de là, quelques bouquetins, de grands mâles aux cornes qui forcent le respect, trônent sur de gros blocs de granite. Ils restent là statiques, comme fiers d’être les héros photogéniques du jour.

    Parc de Merlet

     

    Un chemin bordant une grande falaise rocheuse, nous fait pénétrer dans l’antre des mouflons, quelques beaux spécimens sont souvent juchés sur les rochers, gardant la pose avec parfois un rayon de soleil illuminant leur pelage roux.

    Parc de Merlet

     

    La promenade s’achève vers un magasin souvenir et un petit restaurant qui propose quelques spécialités traditionnelles bien sympathiques telles que les boîtes chaudes, fromage fondu onctueux avec charcuterie, ou encore les assiettes montagnardes. Tout cela servit face à la chaine du Mont Blanc.

     

    Parc de Merlet

    Parc de Merlet

     

    Outre le fait d’observer des animaux alpins paisiblement installés dans un grand et beau parc, les balades sont superbes, le panorama est génial et le cadre est idyllique.

    Ce parc offre une opportunité extraordinaire de réaliser des clichés de grande qualité. Certes, quelques puristes diront que photographier des animaux sauvages se mérite et qu’il faut respecter toutes les démarches naturalistes et animalières, ici on nous sert les animaux sur un plateau ! Mais que de belles occasions de parfaire sa touche artistique sans passer des jours d’analyse, de recherche et d’affut. Autant d’expérience qui nous préparerons à mieux appréhender les vraies sorties animalières.

     

    Parc de Merlet


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :