• 15 Juillet 2017

     

    Rando au Pic du Marcelly   (46.128314, 6.575487)

     

    Je ne compte plus le nombre de fois que je suis monté au Pic du Marcelly. Une randonnée assez accessible de la montagne qui surplombait mon enfance. Je l’ai admirée sous la neige, dans les nuages, dans la chaleur de l’été, dans son écrin automnal, avec ces falaises abruptes, dominatrices de la vallée du Giffre.

     

    Pic du Marcelly

     

    Mais ce jour-là, nous emmenons mon fils du haut de ces 10 ans, le gravir pour la première fois.
    La promenade se voulait avant tout une balade familiale, agréable, juste pour profiter de la randonnée.

    Nous avons décidé de débuter notre ascension par la crête du Planey, sur les hauteurs du Praz-de-Lys.
    Le sentier nous impose un dénivelé assez soutenu dès le départ. Nous longeons la piste de ski du Planey.
    Puis arrivés sur les hauteurs du Planey la vue est splendide. Au loin la pointe de Chalune, le Roc d’enfer, la pointe d’Uble et de l’autre côté la vallée du Giffre.

    Pic du Marcelly


    La crête est toujours impressionnante avec ses pentes herbeuses dont la raideur n’excite que quelques téméraires chamois.

    Pic du Marcelly

    Le sentier longe  cette arrête jusqu’au sommet.

    Un lys Martagon nous honore de sa présence.

     

    Pic du Marcelly

     

    La bonne humeur nous accompagne tout au long de la balade.

    Arrivé presque au sommet, nous décidons de le contourner pour aller chercher un peu de difficulté.
    Le Pas de l’âne nous offre un passage un peu aérien. Le câble qui équipe la voie nous donne un petit coup de pouce. J’avais pour l’occasion pris une corde pour assurer mon apprenti montagnard !

    Quelques mètres et nous voici au sommet. La croix jaune d’une dizaine de mètres trône à la cime. Cette croix emblématique que l’on distingue si bien de la vallée semble immense.

    Une petite pause au sommet, quelques clichés de ce magnifique panorama à 360 degrés. Les Aravis, la chaîne du Bargy, le plateau lémanique, au loin le Jura, les sommets du Chablais, les pointes de Chavasse, Chalune, Uble sureveillées par le Roc d’Enfer, suivis des montagnes des Gets, puis le Buet, et la chaîne du Mont Blanc.

    Il est impossible de se lasser de ce décor.

    Pic du Marcelly

     

    Pic du Marcelly

     

    Nous, entamons la descente, accompagnés par cette belle sensation mêlant excitation et tranquillité dont la montagne sait tellement nous gratifier.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :