• Torrent de glace

     

    Gex – La Noyelle – Cascade du Pissoir

     

    27 Février 2018

     

    J’avais depuis longtemps envie de photographier un torrent aux abords figés dans la glace, révélant ainsi des sculptures façonnées par la nature et traversées par une douce lumière.

    Beaucoup de critères qui en faisaient une sortie compliquée !

    En effet, il me fallait bénéficier d’une période très froide, d’un torrent avec un débit suffisant pour ne pas geler complétement et d’un spot pouvant profiter des rayons du soleil. La plupart du temps le soleil est trop bas pour arroser ces ruisseaux qui descendent de la montagne, encaissés dans les creux du relief.

    Mais le miracle se produisit. Une vague de froid polaire déferla sur l’ouest de l’Europe. Tout le monde grelottait, les rives du lac Léman furent recouvertes d’une carapace de glace sous l’effet d’une Bise glaciale qui y projetait ses embruns. On se serait cru dans le royaume d’Arendelle !

     

    A l’occasion d’une après-midi ensoleillée, je mettais mon plan à exécution.

    J’arrive non loin de la cascade du Pissoir sur les hauteurs de Gex. Je connais bien le torrent qui se jette dans le Journans. Assez tumultueux, et ayant un volume d’eau suffisant, c’est le spot parfait.

    Le soleil arrive à illuminer le creux en V au milieu duquel le torrent serpente.

    Non sans avoir oublié la moitié de mon matériel qui me valut un rapide aller-retour à la maison, je commence à descendre la pente raide et en partie gelée. Le trajet totalement improvisé est périlleux et me demande une importante vigilance, mais déjà ce que je vois m’emplit de bonheur.

     

    L’eau danse harmonieusement dans un dédale de protubérances glacées. Les bulles d’air prisonnières, s’écoulent en lutant sous la glace presque transparente.

    Je repère quelques beaux endroits qui m’obligent à déployer mon attirail. Trépied, filtres et tout le reste sont sortis et je me mets à l’œuvre.

     

    Souvent, lors de mes sorties photo, il me faut plusieurs minutes pour m’approprier le lieu, m’imprégner de son ambiance, me familiariser avec la lumière qui s’y trouve. L’inspiration n’est pas immédiate.

    Ici, l’étincelle met instantanément le feu à mon excitation, en quelque secondes mon envie frénétique de capturer les multiples scènes qui se dévoilent sous mes yeux, est là.

     

    Torrent de glace

     

    Je commence à saisir ces belles ambiances et plus j’avance, plus je m’émerveille de ce spectacle.

    Je découvre petit à petit des pépites de beauté, plus intéressantes les unes que les autres.

    Le torrent s’engouffre dans un passage étroit qui m’oblige à grimper sur un des flans. L’opération est délicate, si mon pied glisse sur la terre gelée, c’est une descente directe vers les gouilles et je n’aurai aucun problème à briser la glace pour remplir mes chaussures d’eau bien froide, adieu la sortie !

    Mais ma prudence m’évite cette fâcheuse situation.

     

    Torrent de glace

     

    La partie basse du spot est encore plus somptueuse.

    Un arbre couché en travers du ruisseau a formé des champignons de glace tout ronds.

    Le soleil arrive au meilleur moment, comme si toute la nature avait voulu se montrer sous son plus beau jour et m’offrir sa beauté.

     

    Torrent de glace

     

    Puis le torrent s’accélère, l’eau contrariée par les protubérances glacées jaillit comme pour échapper au froid, tel un geyser libérant son énergie.

     

    Torrent de glace

     

    Torrent de glace

     

     

    La glace forme des dessins magnifiques. Tout en rondeur, des formes qui se recopient et composent des scènes très artistiques.

     

    t

     

    Des textures merveilleusement mises en valeur par les rayons du soleil.

     

    Torrent de glace

     

    Je me laisse emporter pas ce que je vois et le temps file sans que je m’en rende compte.

    Je décide alors de remonter le ruisseau sur sa partie plus haute.

    Un sentier le longe mais la glace n’a pas eu les mêmes opportunités de créer de jolis reliefs photogéniques.

    Toutefois, j’arrive à dénicher quelques belles choses comme ses petites racines capturées par des boules de cristal

     

    Torrent de glace

     

    Ou cette petite cascade dont la glace a constitué tout un paysage orné de pyramides identiques aux concrétions de calcaire que l’on trouve dans les grottes.

     

    Torrent de glace

     

    J’ai enfin pu mettre en valeur les sculptures de glace apportées par le froid, tel que je l’avais imaginé.

    La magie de la nature capturée dans des images révélant tout sa beauté.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :