• Ambiance d’automne en Périgord

    Ambiance d’automne en Périgord

    Perigord noir – Sarlat-la-Canéda

    26 octobre 2018

     

    L’automne est là, ses belles couleurs, ses températures agréables, la brume, la rosée du matin, les champignons, les noix, les châtaignes et une belle envie de retourner dans une région qui m’avait laissé de beaux souvenirs, le Perigord noir. 

    Il y a quelques années j’avais eu l’occasion de découvrir cette belle région riche d’histoire et de préhistoire.
    De nombreux sites archéologiques nous plongent dans l’époque de l’homo-sapiens. Nous débutons un voyage au travers des millénaires pour remonter à nos ancêtres, à ces civilisations qui ont connu les grandes avancées de notre race. Les outils, le feu, la sédentarisation, la roue, tant d’étapes passionnantes.
    C’est aussi une région qui a été très active au Moyen-âge. N’en témoignent la pléthore de châteaux qui bordent la Dordogne ou la Vézère.

    La Dordogne

     

    C’est une semaine que nous allons passer en famille, dans ce petit bout de pays qui a traversé l’histoire.

    Notre maisonnette, est perdue dans les bois. L’idéal pour se couper du monde, et profiter pleinement de cette tranquillité. Quoi de plus merveilleux que d’ouvrir les volets le matin, et de voir deux chevreuils broutant sur la pelouse et s’échapper à grandes enjambées.

    La rosée du matin orne la végétation d’une multitude de gouttelettes, ça et là quelques feuilles fatiguées de l’été se déposent délicatement sur le sol.

    rosée matinale

    Ambiance d’automne

    C’est au bord de la Dordogne, que nous aimons nous promener le soir, à la douceur de la belle lumière. La nature y est calme et paisible. Loin de l’excitation humaine.

    Avec un peu de chance, il nous est même possible d’admirer les hérons, immobiles, figés sur le bord de la rivière à attendre qu’un inconscient poisson arrive à bonne distance. Ou le vol particulier de quelques martins-pêcheurs, l’oiseau discret aux couleurs somptueuses.

    La Dordogne

     

    Héron

    Grue blanche

     

     

     

    Nous poursuivons notre aventure sur la Dordogne, avec une balade en gabare

    Une belle expérience. Nous embarquons à bord de ces bateaux particuliers autrefois utilisés pour acheminer les marchandises, en particulier le bois, de l’aquitaine vers la façade atlantique, notamment Bordeaux.

    Bateaux à fond plat, exploitant la rivière que quelques semaines par année, du fait de son niveau d’eau et de ses caprices, les gabares racontent une histoire passionnante, l’histoire des hommes qui à la force de leur détermination et leur courage, exploitaient la nature pour vivre.

    Je vous encourage à plonger dans cette fabuleuse histoire :

    http://espritdepays.com/patrimoines-en-perigord/metiers-dautrefois/la-batellerie-en-perigord

    Gabare

     

    La Dordogne

     

    Bergeronnette

     

    De nombreuses balades dans les villages troglodytes lors desquelles nous ressentons la rigueur de cette époque médiévale. Depuis la préhistoire, l’homme a su utiliser la nature avec ses formes favorables, pour s’abriter et l’habiter. Les années ont passé et les habitations ont évolué.

    Même encore aujourd’hui, des maisons étroites épousant parfaitement la forme de la falaise exploitent encore ces abris naturels.

    Les pierres ont traversé les siècles pour nous raconter cette histoire.

    Pierre et rivière

     

     

     

    La Dordogne

     

    Un village simple et réhabilité avec passion, regroupant des bories, cabanes de pierres aux formes arrondies et très esthétiques. On se promène dans ce petit village, en remontant les siècles, au milieu des poules et des dindons, à l’ombre des châtaigniers.

     

    Cabanes du Breuil

     

    Ce territoire dispose évidemment de nombreuses grottes et cavités signées de la main de l’homme (au sens propre). Des peintures rupestres ou des gravures, souvent reconstituées fidèlement, mais parfois encore authentiques. Les visites sont pour certaines encadrées par de vrais passionnés qui nous transmettent sincèrement leur passion.

    A d’autres endroits, se dévoilent les mystères millénaires de la formation des concrétions, des stalagmites et autres merveilles de calcaires.

     

    Grotte

     

    La Perigord est une contrée riche d’histoire et de tranquillité, où je me sens en harmonie. La nature reste assez préservée et j’apprécie la discrétion de l’activité humaine et souhaiterais que ce soit un exemple pour bien d’autres territoires.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :