• Le calme du Reculet

    17 Juillet 2017

    Le calme du Reculet  (46.257073, 5.929466)
     

    J’aime ces randonnées en solo. Elles me permettent de profiter pleinement de la marche en me vidant l’esprit. Le Jura est très propice à cela. Les monts et les collines s’étendent sur l’horizon et inspirent la tranquillité.

    Ce soir-là j’avais envie de gouter à ces sensations. Je les connais bien et pourtant, rares sont les occasions d’effectuer ce genre de sortie.

    Je quitte la voiture sur le parking du Tiocan. Le chemin est assez escarpé dès le départ. Nous pénétrons dans la réserve naturelle de la haute chaine du Jura. La monté se fait dans la forêt dense des flancs jurassiens. Ceci permet de bénéficier d’une relative fraicheur durant ces chaudes soirées d’été.

    Après quelques dizaines de minutes, un premier replat, la Croisée à 1190m. Deux sentiers s’offrent à nous, j’aime bien monter par le creux de Narderan. Le sentier devient plus minéral et sort un peu de la végétation. Arrivé à la frontière des arbres, le creux de Narderan nous fait face. Un peu sur la gauche, le chalet de Narderan possède une partie toujours ouverte au public pour faire une halte.

    Je continue ma route sur le sentier qui traverse et s’élève dans ce magnifique creux. A cette heure de fin d’après-midi, les chamois ont déjà investi la partie droite sous les grandes falaises.

     

    chamois

     

     

    Ce versant est très particulier. La pente abrupte est surplombée par des falaises très impressionnantes. L’accès y est interdit car très exposé aux chutes de pierres.

    Reculet

     

    Le chemin monte de plus en plus raide jusqu’à rejoindre les falaises en voute.
    Je passe un ressaut et la pente devient plus douce et fait place aux pâturages qui font le bonheur des troupeaux de vaches.

     

     

     

    La croix du Reculet est en vue, ouvrage de fer réalisée par les forgerons de Thoiry en 1892 pour renforcer le symbole du catholicisme face au protestantisme, durant cette période en proie à de nombreux conflits. Encore quelques centaines de mètres et nous voilà arrivés.

    À 1718m il s’agit du deuxième plus haut sommet du Jura, après le crêt de la neige, qui le dépasse d’une poignée de décimètres.

    La vue y est merveilleuse. Je décide de continuer en contrebas afin d’être plongé dans l’ambiance de cette montagne.

     

    Reculet

     

     

    Reculet

     

    Devant mois, les collines du Jura au soleil couchant, le son des clarines, l’herbe rase, les gentianes jaunes et une multitude de fleurs me comblent de joie.

    J’en profite pour capturer quelques fleurs dans un décor féerique afin d’enrichir ma série florale.

     

     

    Reculet

     

    Une discrète et belle Epiactis rouge brun

     

    Nigritelle

    L’Orchis vanillé ou aussi appelé Nigritelle noire, aux senteurs envoûtantes.

     

    Campanule

     Et de belles et chaudes lumières soulignant les teintes d’une campanule agglomérée.

     

     

    Je peux monter 100 fois dans ces lieux et toujours m’émerveiller devant ce havre de tranquillité.

    Reculet

    Le soleil laissait s’installer le crépuscule qui signait la fin de la sortie. Je repris le chemin de la descente, à la frontale bien sûr, ressourcé et heureux.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :