• Le réveil du Felletin

    Le réveil du Felletin

     

    Ardèche – Mont du Pilat

     

    20 Mai 2018

     

    Le Mont Felletin ou aussi appelé le Grand Felletin.

    Un belvédère somptueux à la frontière entre l’Ardèche et la Haute-Loire, qui possède tout le charme d’un paysage montagnard boisé et offre une vue panoramique des monts du Pilat vers la chaîne des Alpes, du Mont Blanc, jusqu’aux Ecrins.

    J’étais déjà venu faire des photos dans le secteur, mais quand Damien, mon fidèle compère, me propose d’aller bivouaquer là-haut, je dis GO !

     

    Tout le matériel est préparé, une bonne opportunité de tester ma nouvelle tente de bivouac.

    Le programme est bien excitant. Après le repas familial, nous chargeons tout notre attirail dans le 4x4 et prenons la route, direction Riotord. La soirée promet d’être bien sympa.

    A nous le petit chemin sauvage qui s’enfonce dans la forêt.

    Après une montée nocturne jusqu’au Grand Felletin, nous posons notre tente. Pour Damien c’est l’occasion de tester son hamac prêt pour un bon trip « survie ».

    Dans l’esprit d’améliorer nos compétences en autonomie, mon compère entreprend de faire un feu avec les moyens du bord. Il nous faut trouver du bois… sec ! Puis enflammer les brindilles grâce à une pierre à étincelle. L’opération est fastidieuse et loin d’être gagnée. Après plusieurs tentatives, nous arrivons enfin à produire le feu tant attendu.

     

    La soirée

                      -  Photo : Damien Hubert -

     

    On sort les tasses pour boire une bonne tisane, il fallait bien profiter de notre feu. La soirée se prolonge autour de ce feu, on rigole, on raconte des histoires de rando, de survie et de photos.

    Mais il se fait tard, alors nous éteignons notre feu, et nous regagnons nos antres respectifs.

    Le réveil sera matinal pour accueillir le soleil comme il se doit. Il est vrai que ma dernière visite au Grand Felletin s’est soldée par un brouillard tenace qui n’a pas été très coopératif.

     

    En ce mois de Mai, le jour se lève tôt, environ vers 6 heures. Cependant, j’ai maintenant une certaine habitude qui s’est installée pour n’avoir dans ces situations, aucun problème à m’extirper du sac de couchage.

    L’ambiance est fraîche et le temps est splendide. J’aurai presque espéré un ciel un peu plus chargé et une ambiance puissante au levant, mais ne faisons pas la fine bouche.

    Je profite de l’heure bleue qui est terrible. Le sommet du Grand Felletin surplombe un magnifique chirat, un éboulis rocheux qui se perd dans la forêt en contrebas. Ces curieuses formations géologiques se sont formées lors de la dernière période glaciaire du quaternaire, résultant de l’éclatement du gneiss sous l’effet du froid.

    Les blocs scintillent dans la lumière bleutée du jour qui se lève. Quelques nuages embellissent le ciel. J’aime particulièrement cette ambiance froide de l’heure bleue qui nous offre souvent des couleurs de ciel pastelles somptueuses. Cette froideur des teintes recouvre tout le décor. Elle sublime particulièrement les paysages rocheux ou enneigés en hiver.

    Ici, les blocs de pierre captent bien la teinte de l’aube.

    Le ciel s’illumine pour accueillir l’astre. Une lumière vive, digne d’une explosion nucléaire. J’aime bien cette composition.

     

    Le réveil du Felletin

     

     

    Mon acolyte me rejoint et nous admirons ces minutes qui révèlent tout l’intérêt du lieu.

    Une poignée de minutes plus tard, le soleil apparaît enfin et embelli la scène, chassant les teintes froides pour installer les reflets chauds de l’heure dorée. Cette période éphémère ou les ombres sont chaudes et douces, les reflets dorés. Puis la température se réchauffe sous l’effet du soleil que l’on capture souvent en forme d’étoile dans nos scènes.

     

    Le réveil du Felletin

     

    Le soleil pénètre doucement dans la forêt et éclairent notre campement. Nous profitons encore un peu des senteurs de la forêt.

     

    Le campement

     

    Mais il nous faut plier nos tentes, ranger nos affaires et prendre la route du retour.

    Ce fut une parfaite première expérience avec ma nouvelle tente et me laisse une grosse envie de réitérer l’aventure.

    Le Grand Felletin a tenu ses promesses et nous a offert un très beau lever de soleil. Encore une sortie bien réussie.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :