• Lumières des Fiz

    Lumières des Fiz

     

    01.08.2019

     

    Lac de Pormenaz, Haute-Savoie

      

    En ce jour de la fête nationale suisse, je voulais profiter de ce break pour m’organiser un bivouac sympa. Voilà un certain temps que je ne me suis pas balader vers le lac de Pormenaz. Un joli plan d’eau entouré de pelouse alpine verte, faisant face aux Rochers de Fiz. Une petite île le singularise et lui donne tout son cachet.

    Lac de Pormenaz

     

    J’avais l’idée de partir assez tôt de mon travail pour avoir la chance d’assister au coucher du soleil.

    Donc je file vers Sallanches, le timing est serré. J’arrive vers le Plaine Joux, il y a beaucoup de monde, un grand parking. Ma mémoire me faisant cruellement défaut à ce moment, et ayant un peu vite préparé la rando, je ne me souviens plus vraiment d’où on part. je gare la voiture, sors les affaires, prends mon sac et me mets en route rapidement sans trop savoir par où attaquer, un vrai amateur !

    Je consulte vite fait une carte IGN qui me montre que je ne suis pas vraiment au bon endroit. Bon, retour à la voiture, un peu énervé je dois dire. Je reprends la route en direction du lac vert. Et je trouve enfin un petit parking avec un écriteau « Lac de Pormenaz ». Après ce petit contre-temps, je m’engage d’un pas assuré vers ma destination.

    Sentier Pormenaz

     

    Le soleil brille, quelques nuages sympathiques trainent dans le ciel. Pas de risque orageux annoncé, ça s’engage bien. Je passe à côté du Châtelet, puis vers les chalets d’Ayères du milieu. Je sais qu’il va me falloir garder ce rythme si je veux arriver à la bonne heure et malgré la vingtaine de kilos habituelle du sac. J’arrive à l’embranchement des chalets du Souay.

    Chalet du Souay

     

     

    A gauche un chemin part vers le chalet de Moëde Anterne, puis le col d’Anterne. A droite on poursuit vers le lac de Pormenaz. La sente descend dans le fond de la vallée creusée par le torrent du Souay. Non loin de là, l’itinéraire se sépare pour proposer un sentier qui longe le torrent et un autre, la Chorde qui se taille une ligne plus directe dans les falaises, occasionnant par moment la présence de câbles et d’échelles.

    Sentier de la Chorde

     

    L'itinéraire est un peu plus court, je gagne du temps en prenant le chemin de la Chorde. Et c’est justement ce qu’il me faut pour m’assurer le coucher du soleil.

     

    C’est en empruntant les échelles que je sens bien mon sac à dos et son poids. Mais ça passe, non sans une bonne transpirée !

    Pormenaz

     

    J’arrive sur le plateau qui héberge le lac. Le temps est toujours aussi beau avec ces écharpes de nuages qui s’enroulent sur les cimes.

    Je trouve un joli replat qui surplombe le lac avec en toile de fond, les Rochers de Fiz. Ce petit coin est un vrai morceau de paradis, une ambiance calme presque mystique, parfait pour profiter au mieux de ce bivouac.

    Pormenaz - Les Fiz

     

     

    Juste le temps de monter la tente, et les lumières deviennent somptueuses. Je jette un coup d’œil aux éléments autour de moi, en cherchant quelle sera la meilleure composition. C’est en m’approchant au plus près du lac que je choisis un cadrage qui me convient. Une belle ouverture sur le plan d’eau en mettant en évidence la petite île qui capte encore un rayon de soleil. En fond les Rochers de Fiz sont imposants et magistraux. Les nuages de fin d’après-midi sont toujours au rendez-vous et soulignent remarquablement les montagnes qui éclipsent peu à peu le soleil et m’offrent de douces lumières.

    Lac de Pormenaz


    Même après le départ du soleil, l’ambiance reste splendide. La montagne est contrastée par un soleil en arrière-plan. Le contre-jour n’occulte pas le détail des falaises ni celui de la verdure entourant le lac. Les nuages viennent dessiner dans le ciel la petite touche ouatée qui lui manquait. Je suis aux anges.

     

     Lac de Pormenaz

     

    L’heure bleue représente toujours un bon moment de méditation. Et ce sont ces moments de solitude dans une ambiance apaisée qui m’emporte dans mes pensées. Mais il est déjà tard et les nuits sont courtes en été. Ainsi le réveil sera matinal, alors je m’engouffre dans ma tente et mon sac, je règle mon réveil à 5 heures afin d’apprécier l’heure bleue du matin.
     

    La mélodie du réveil me tire de mes rêves. J’entre-ouvre la fermeture de ma tente, et je regarde le ciel. Un tableau étoilé qui m’offrira probablement un joli reflet sur le lac.
    J’enfile mes habits, prépare mon matériel et ne perds pas une seconde, la scène est telle que je l’imaginais.

    Lac de Pormenaz

     

    Je rejoins mon spot et repère un endroit qui m’offre un magnifique reflet des Rochers de Fiz dans le lac, qui pour l’occasion est d’huile. Pas une vaguelette, pas une ondulation le reflet est royal.

    Je regarde le jour se lever. A chaque minutes les couleurs changent, elles dévoilent le caractère de la scène qui évolue continuellement. Et soudain, la cime s’enflamme sous les premiers rayons de soleil.

    Lumières des Fiz

     

    Je ne compte pas le nombre de photos que s’enregistre sur ma carte mémoire. Pourtant, j’essaie de mettre un point d’honneur à photographier moins mais mieux ! Bien réfléchir et saisir le moment quand il est parfait. Mais là, j’ai l’impression qu’à chaque minute il est encore mieux qu’à la précédente !

    Lumières des Fiz

     

    Le soleil s’installe gentiment, et je regagne ma maison d’un jour pour me préparer le petit déj’.

    Ces émotions m’ont ouvert l’appétit.

    Après cela, je divague aux alentours et admire quelques pépites florales, tels que des linaigrettes et des orchis que je m’évertue à immortaliser.

    Orchis

     

     

     

    Linaigrette

     

     

    Certains spots sont très fréquentés en montagne, mais aux alentours peu de voisin, seuls 2 pêcheurs à l’autre bout du lac.

    Je me réjouissais de revenir auprès de ce lac, bien trop d’années s’étaient écoulées depuis ma dernière visite. Je me souvenais d’être monté à la Pointe Noire de Pormenaz, un belvédère impressionnant face au Mont Blanc.

    Cependant, je n’avais que peu de souvenir des abords du lac. Et je ne suis pas déçu du petit coin que j’ai trouvé pour ce bivouac.

     

     

    Je poursuis ma journée en longeant le lac. La végétation est étincelante, gorgée d’eau dans ces zones généreusement marécageuses, la faune et la flore profitent de cette humidité pour foisonner dans une harmonie parfaite.

    Lumières des Fiz

     

    Lac de Pormenaz

     

     

     

    araignée

     

     

    Citron

     

    araignée

     

    Lac de Pormenaz

     

    Je resterais bien là, à me laisser imprégner de ce bout de nature en symbiose. Mais le temps s’écoule comme ce plan d’eau s’enfuie en torrent vers la vallée, et il me faut quitter ce havre de paix.

    Sentier des Argentières

     

     

    Je rejoins le sentier des Argentières, une balade qui s’engouffre dans la vallée, toujours au pied des Rochers de Fiz. Une impression de revenir à la vie civilisée par un toboggan montagnard, mais soudain, cachée dans un petit renfoncement, je tombe sur une cascade splendide.

    Je craque ! Je pose mon sac, détache le trépied et pars sur une pose longue pour calmer la fougue de la chute d’eau. Pour ne rien gâcher, le soleil vient surplomber la scène pour apporter un léger contre-jour qui m’excite totalement.

    cascade

     

     

    Le temps est merveilleux et je me sens revivre dans cette atmosphère montagnarde.

    Une bien belle sortie qui s’est déroulée à merveille. 

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :