• Fraîches pensées de février

    Fraîches pensées de février

     

    Mieussy – Haute-Savoie

     

    17 Février 2019

     

     

    Par une douce après-midi de Février, les fonds de vallée haut-savoyards sont encore partiellement recouvert de neige. Une belle opportunité pour aller glaner quelques clichés de paysage blanc.

    Je pars avec mon fils, pour essayer de trouver des compositions intéressantes et pourquoi pas, croiser quelques animaux. 

    La neige sculptée par le vent et parfois la pluie dessine, des formes esthétiques dans lesquelles vient serpenter la trace d’un animal.

     

    neige sculptée

     

    La lumière encore bien basse du soleil d’hiver, transforme le paysage. Les ombres s’étendent sur la neige. Des ambiances qui n’existent qu’à ces périodes et laissent surgir toutes les fantaisies de notre imaginaire.

     

    Forêt d'hiver

     

    En hiver, la rareté de la nourriture est une préoccupation majeure pour la faune sauvage. Les passereaux ont appris à compter sur un petit coup de main de notre part, en venant picorer graines et boules de graisse qu’on attache près des maisons.

    Cette petite mésange charbonnière était plus farouche, car loin de ces restaurants improvisés. Pourtant elle était belle au milieu des branchages.

     

    mésange

     

    Tout est beau dans la forêt, la neige sait souligner cette beauté. Ici, une souche garnie d’Amadouvier, ce champignon des bois qui pousse sur les arbres fatigués.

     

    Amadouvier

     

    Un arbre hérisson

     

    arbre-hérisson

     

    La neige en macro-photographie est une mine de composition. S’il on arrive à capturer la structure de celle-ci, voir même ses cristaux, on ouvre un monde d’originalité, presque abstrait.   

    J’ai envie d’appeler cette scène « bataille de cristaux », mais chacun pourra y interpréter ce qu’il y voit, à sa guise.

     

    cristaux de neige

    cristaux de neige

    cristaux de neige

     

    Et pour couronner notre sortie, mon fils dont l’œil aguerri ne laisse rien passer, me montre un chevreuil dans une petite clairière voisine. L’animal nous avait repéré, mais n’a pas fui. Nous ne devions pas être dans son cercle de tolérance. Alors nous nous sommes accroupis et nous l’avons admiré, puis nous sommes repartis en sens inverse pour ne pas l’obliger à dépenser de l’énergie inutilement en s’enfuyant.

    Chevreuil

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :