• 14 Mai 2017

     

    Senteurs des bois.

     

    Pour les besoins d’une série publiée en septembre dernier et dont le thème à changé plusieurs fois, il m’est arrivé d’effectuer quelques sorties en forêt. En quête de perles offertes par les sous-bois. J’étais à la recherche d’un rayon de soleil qui allait caresser et mettre à l’honneur un sujet dans son environnement forestier.

    C’était la feuille sur un tronc, ou la fleur juste éclairée dans la végétation dense, ou encore le dessin tortueux des racines parmi les feuilles sèches.
    Je n’ai finalement jamais vraiment su trouver les sujets qui auraient émerveillé mes images.
    Mais cependant, quelques bonnes idées ont émergés de ces balades. 

    Mes premières promenades commencent à Marlhes, joli village de la Loire sur les hauteurs stéphanoises. Une région haut-perchée sur des plateaux vallonnés où de nombreuses forêts de conifères et de feuillus, représentaient un terrain de jeu idéal. 

    Je me suis tout d’abord intéressé aux souches. Souvent isolées et recouvertes de mousse, elles peuvent avoir des formes variées et assez artistiques, fallait-il encore que la lumière les sublime. Ce n’était pas tâche aisée que de trouver la souche et le rayon de soleil parfaitement placés.

    Forêts

     

    Forêts

     

    Tout en déambulant entre clairière et troncs rapprochés, je repris le chemin pour rejoindre d’autres espaces. Quelle ne fut pas ma surprise de tomber quasiment nez à nez avec un magnifique chevreuil qui me fixait, tranquillement allongé dans les fourrés. Je fis quelques pas en arrière discrètement, pour changer d’objectif et revins à pas feutré. Notre ami était toujours là, le moment était magique. Je photographiais cet animal magnifique sans le déranger. Une confiance et un respect s’étaient installés jusqu’à l’arrivé de promeneurs qui ont eu raison de sa quiétude. Il détala sans demander son reste et je repris mon chemin.

     

    Chevreuil

     

    Quelques instants plus tard, je trouvais de l’inspiration auprès d’une fougère qui se détachait en contre-jour. Un type de photo qui me donna des idées et m’amena sur un style que je commence seulement à explorer mais qui me plait beaucoup.

     

    Fougère

     

    Mes essais en forêt se poursuivirent dans les bois de mon enfance, le long des vallées de Haute-Savoie.

    Les troncs recouverts de mousse, une végétation  abondante et un petit orchis. Néanmoins, je n’arrivais pas à trouver un fil conducteur pour cette série.

    Orchis

     

    Forêts

     

     

    De retour à Marlhes, j’essayais d’autres bois, d’autres lumières, mais sans grande avancée dans ce thème.

    Quelques belles souches encore capturées, de belles courbes formées par un tronc de hêtre dont l’intérêt artistique m’attira néanmoins.

    Forêts

     

    Forêts

     

     

    Tout ceci me montra à quel point les photos en forêt ne sont pas si évidentes. A l’issue de ces essais je décidai de me rapprocher d’autres thèmes pour ma série.

    Mais ce fut tout de même de belles expériences dans la nature, parmi les animaux, à respirer les senteurs des bois.

    Et je n’ai pas renoncé à persévérer dans ce type d’endroit.  Ce n’est que partie remise !

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :